La femme blanche des marais, Paul Féval

J’ai également lu « la femme blanche des marais » de Paul Féval, et j’encourage chacun-chacune d’entre vous d’en faire autant !

Noble châtelaine, dame Ermengarde de Malestroit, grande, belle et majestueuse, meurt dans les marais près de l’Oust pour sauver son père.

Depuis, les habitants de la région l’appellent la Femme Blanche, et elle protège la descendance de la famille Malestroit.

Dans la seconde moitié du 16ème siècle, catholiques et huguenots se livrent une guerre sans merci.

Amaury de Malestroit (catholique) quitte sa femme Marguerite de Guer et leur fils, qu’il confie aux bons soins de Toussaint son très fidèle serviteur, pour guerroyer contre les huguenots.

Guy de Plélan, éconduit par Marguerite dont il est amoureux, se fait huguenot pour mieux combattre Amaury. Lâche et cruel, il s’attaque à la famille Malestroit pendant l’absence de celui-ci, et s’empare du château.

Noël Torrec, dit Chantepie, est un jeune pêcheur de nacres très rusé. Orphelin il est le fils adoptif de Toussaint et est au service de Marguerite qu’il cherche à protéger.

Il enivre Guy de Plélan, afin de permettre à sa maîtresse de s’enfuir avec son fils en son manoir de Gourlâ.

Puis il part à la recherche d’ Amaury de Malestroit à Quimper….

 

ce conte fait parti de l’ouvrage des contes de Bretagne, de Paul Féval que vous pouvez télécharger librement à  cette adresse (œuvre du domaine public) : http://beq.ebooksgratuits.com/vents/feval.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.