Close

26 juin 2021

DYO : Le labyrinthe des minotaures

Dyo : Le labyrinthe des minotaures

Date de sortie : 13 Février 2018

Type : casse tête coopératif en local (de 1 à 2 joueurs)

Créateur : Josia Roncancio qui est spécialisé dans des jeux casse tête/labyrinthe

Un jeu peu connu mais très bien noté sur Steam qui est en plus gratuit !

30 niveaux en 3h30 de jeux sachant que les niveaux deviennent de plus en plus compliqués, il faut donc beaucoup de patience.

Résumé :

Un jeux unique à écran partagé. A chaque fois, le jeu nous dévoile une de ses énigmes dont il a le secret, sur laquelle on va s’arracher les cheveux et rester coincé, presque immobile, pendant de longues minutes, jusqu’à ce qu’une erreur maladroite, qui sera impossible à reproduire, nous révèle une solution inespérée.

Gameplay :

Le gameplay est évolutif. C’est à dire qu’il change au file des niveaux. Il se complexifie.

Dans les premiers niveaux, le jeu explique les boutons et la mécanique principale. Au fur et a mesure des niveaux de nouvelles mécaniques apparaissent (exemple : diviser ou réunir les écrans, remonter dans le temps et permuter les écrans en créant un effet miroir pour débloquer de nouvelles possibilités).

Au bout d’un certain niveau, on débloque trois branches avec une nouvelle mécanique principale pour chacune des branches. La première joue sur des blocs qu’un minotaure contrôle en se rapprochant ou en s’éloignant. La deuxième branche joue sur la taille des minotaures et des « mondes » où sont les minotaures. Et enfin la troisième joue sur des gros blocs que l’on doit déplacer pour libérer le passage ou le créer.

Petit point négatif dans la troisième branche : un bug avec les blocs qui permet de passer sous le sol ce qui nous bloque.

Graphismes :

Ce jeu est agréable quand on joue car mise à part le gameplay ,on pourrait penser que la répétition des blocs est dérangeante mais cela crée un style de jeu minimaliste et sympathique.Il faut aussi préciser que c’est un jeu en 2D avec une texture style peinture.On peut remarquer la présence de statues en rapport avec le contexte (mythologie grecque : cyclope, hercule, faune…) pour autant certaines peuvent t’aider dans le jeu. Il y a aussi une souris blanche qui est très pratique pour le démarrage. En bref on est aidé discrètement et joliment.

 

Chronique écrite par Elorah, Luca et Mathis lors du Club Jeux-vidéos en juin 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.