Close

Gérer sa musique

Objectifs

  • savoir importer un CD
  • savoir créer une playlist “sélection”
  • savoir écouter de la musique en streaming
  • savoir télécharger un mp3

Réalisation

Nous allons travailler avec Windows Media Player. On peut aussi utiliser Itunes et Songbird.

Numériser un CD

Avant toute chose, il faut mieux demander au programme de convertir les pistes de votre CD en mp3 de façon à pouvoir les relire aisément sur des lecteurs mp3 ou d’autres ordinateurs.

Dans Windows Media Player (lecteur windows Media) on trouve cela dans Bibliotheque→options→extraire la musique, ou organiser→options supplémentaires→extraire la musique

Insérez ensuite un CD.

Il apparaît dans la colonne de gauche.

En cliquant dessus vous voyez apparaître toutes les pistes du CD. Cochez et décochez les pistes de façon à ne garder que celles que vous voulez vraiment importer.

Puis, tout en bas, cliquez sur « importer le CD »

Une fois que toutes les pistes sont importées, elle se trouvent dans la bibliothèques avec vos autres morceaux. Le logiciel a crée des fichiers mp3 pour chaque piste qui sont stockées dans -dossier- mes documents → ma musique

Créer des playlists « liste de lecture »

Une playlist est une sélection de morceaux de musique. Selon l’humeur vous n’avez pas envie de lire certains morceaux mais plutôt d’autres. Vous pouvez donc faire des playlists selon vos envies, selon le genre de musique, l’artiste, l’année…

Pour faire une sélection manuelle, il suffit de cliquer sur le bouton + en bas de la colonne gauche, de donner un nom à la liste « liste du printemps » par exemple. Ensuite, dans la bibliothèque, faites glissez les morceaux de votre choix vers cette liste.

Pour faire une sélection automatique (intelligente)

Je veux faire une liste trouvant automatiquement les morceaux de ma bibliothèque de Stevie Wonder, Richard Anthony et Tokio Hotel.

On peut donc créer une sélection par artiste, par genre, par album, par classement, par date…

Je peux même lui demander de faire une sélection de morceau contenant le mot « oiseau » dans le titre si je veux.

On ajoute un argument supplémentaire grâce au petit + en face du premier critère.

Éplucher Wikipédia

Je dois renseigner les informations d’une piste dont j’ai juste l’artiste et le titre? Trouver la pochette de l’album? Pour peut que ce morceau soit un “classique”, wikipédia a sûrement la réponse.

http://www.wikipedia.org

Gardons l’exemple de Stevie Wonder.

  • Je cherche “Superstition Stevie Wonder” sur Wikipedia.
  • Cliquez sur “superstition (song)”.
  • Me voici sur sa page avec toute sa discographie, les dates, les auteurs, les labels, les pochettes…

Dans le cas ou le morceau n’est pas un classique mais plutôt “le dernier star academy à la mode”, les sites de vente de CD et mp3 comme www.amazon.com ou www.virginmega.fr vous aiderons davantage.

Télécharger des mp3

Gratuits et libres

Les chanteurs et musiciens célèbres sont sous contrats avec des maisons de disques. Vous ne trouverez jamais leur musique gratuitement et légalement, mais sur les plateformes d’achat de musique en ligne (voir plus loin) ou “sous le manteau” (on ne verra pas ça).

En revanche, les indépendants et les musiciens inconnus laissent la part belle à Internet pour diffuser leur musique gratuitement et se faire connaître.

Si vous êtes ouverts à la découverte de nouveaux talents, vous pourrez télécharger sans crainte des albums entiers d’artistes talentueux sur http://www.jamendo.com ou http://www.dogmazic.net.

Certains artistes célèbres s’affranchissent de leur maison de disque et distribuent leur musique gratuitement.

Mais ce sont des pionniers qui se comptent sur les doigts de la main: Radiohead en 2007 avec son album In Rainbow, et surtout le groupe Nine Inch Nails.

Acheter des mp3

Pour Céline Dion et consorts, vous devrez passer par un magasin en ligne comme http://www.amazon.fr, http://fr.7digital.com, ou http://www.apple.com/fr/itunes (si vous avez le programme Itunes).

Faites attention à:

  • acheter des morceaux sans DRM (systèmes qui empêchent de lire le fichier sur un autre ordinateur au bout d’un certain nombre);
  • garder une copie de secours au cas ou vous effaceriez malencontreusement votre mp3 (les magasins s’en fichent que vous perdiez votre morceau).

Vous trouverez des morceaux aux environs de 0.99€ et de 7€ à 9€ pour un album.

C’est cher! Mais c’est comme ça pour l’instant si vous voulez pouvoir écouter de la musique sans être connecté à internet (donc indispensable pour un lecteur mp3!)

Pour les chanceux qui disposent en permanence d’une connexion internet, il y a bien mieux et moins cher: l’écoute en direct et l’abonnement.

Ecouter en direct

Sites de Streaming

Imaginez une radio sur mesure qui diffuse vos morceaux préférés : c’est possible grâce à internet ! Il s’agit de s’inscrire à un site d’écoute en streaming et de se créer des listes de lecture :

Ces sites proposent souvent un compte gratuit mais avec des limitations dans le temps (20h d’écoute par mois pour Spotify avec des publicités par exemple) pour vous encourager à souscrire à leur offre premium ; c’est normal, il faut bien gagner sa croûte !

Cela dit, prenons l’exemple de spotify: leur offre premium est à 9,99€/mois. Avec ça j’écoute toutes les musiques que je souhaite, je peux les écouter hors ligne et les synchroniser avec mon mobile/mp3.

C’est le prix d’un album sur un magasin en ligne et c’est très souple (ça reste encore cher pour de l’immatériel : une fois le mois écoulé, ma musique hors ligne disparait).

Radios numériques

Enfin, l’offre radiophonique a explosé avec Internet : vous trouverez tout type de radios, tout autour de la terre. Vous pourrez également télécharger vos émissions préférées sous forme de podcast (un fichier mp3 de l’émission).

Par exemple: http://www.radio.fr/

A propos du P2P

Les logiciels comme Emule, Edonkey, Limewire, sont basés sur le Partage.

Tout morceau que vous téléchargez est repartagé aux autres automatiquement.

Au regard de la loi, le partage des contenus protégés est strictement interdit.

De plus, pour fonctionner, les logiciels P2P ouvrent des portes d’accès sur vos ordinateurs pour pouvoir communiquer avec les autres (pour télécharger chez eux mais aussi pour les laissez télécharger chez vous)

  • c’est dangereux, un programme malveillant peut exploiter les failles de ces portes ouvertes
  • c’est dangereux, car les logiciels P2P sont souvent eux-même infestés de cochonneries (barres d’outils, hijack de page, spywares et compagnie).
  • c’est dangereux, car ça mange des ressources du système (le programme tourne en arrière plan – on voir son icone dans la barre du systray)
  • c’est dangereux, car Hadopi surveille les réseaux d’échange P2P et le seul moyen de ne pas se faire avoir est d’utiliser des connections anonymisées (ce n’est pas à votre portée…) ou d’utiliser des liens de direct download (avec des sites pleins de pubs douteuses qui vous induiront en erreur)… alors, restez dans la légalité :o)