Close

La netiquette

La Netiquette est un ensemble de règles qui datent de 1995.

C’est une “charte de bonne conduite” pour les internautes.

Ces règles sont importantes, car Internet n’est pas un jouet: appliquez les mêmes règles que celles de la vie courante.

  • Respect de l’autre et politesse
  • Un peu d’économie et d’écologie pour ne pas saturer bêtement le réseau

Du bon usage de l’e-mail

L’email a été conçu en premier lieu dans une optique de travail.

A cette époque, chaque e-mail était une information importante (avec le bas débit, on ne pouvait pas se permettre d’envoyer des âneries!).

Connaître tous les destinataires de l’email l’était aussi, et permettait de contrôler si tout le monde avait bien eu l’information.

C’est pourquoi les champs principaux d’adresses sont visibles pour tout le monde (le champ à et le champ CC )

C’est aussi la raison pour laquelle, lorsque vous répondez ou transférez un email, la copie des messages précédents se fait automatiquement.

    à: monpatron@entreprise.fr
    cc: macollegue@entreprise.fr, moncollegue@entreprise.fr
    objet: déplacement du lieu de la réunion du 15 avril 1994

    Chers collègues,

    Veuillez prendre note que la réunion du 15 avril 
    se passera dans la salle B-1 et non pas dans la salle E-2
    comme il était annoncé.

    Merci de transférer ce message à tous les employés 
    de votre service et de me répondre, pour être certain 
    que l'information est bien notée.

    Cordialement, Jean Duchmol.

    pièces jointes: invitation_reunion_15avril.rtf (200ko)
    plan_acces.jpg (856 ko) 

L’exemple ci-dessus est un e-mail envoyé dans les règles de l’art:

  • les destinataires sont visibles car il est important que chacun sache qui a reçu ou non l’information
  • il y a un objet clair et explicite qui renseigne le destinataire du contenu de l’email avant même de l’ouvrir
  • le message est bien rédigé et l’information importante.
  • les pièces jointes sont dans un format standard, légères et le nom de fichier est explicite.

Aujourd’hui, l’e-mail est surtout utilisé par le grand public à des fins de loisir, ou pour prendre des nouvelles. Malheureusement, il ne s’y adapte pas vraiment car:

  • on a tendance à partager des choses futiles et très lourdes
  • on veut s’adresser à un maximum de personnes qu’on connaît mais qui ne se connaissent pas entre elles

ça donne souvent ça:

    à: georgette@truc.fr, paul@truc.fr, jean@truc.fr, franck@truc.fr, 
    machin@truc.fr, chouette@truc.fr, chose@truc.fr, bidule@truc.fr, 
    jesus@truc.fr,

    objet: FW:TR:RE:RE:TR:FW: (sans titre)

    >

                ———

                    Jean dupetitbon à écrit:

                        ———

     pièces jointes: trucbienlourd.ppt (9,99Mo)


Cet e-mail est ce qu’il ne faut pas faire:

  • on voit toutes les adresses des personnes alors que visiblement, l’information est futile (c’est surement un diaporama-à-la-noix) et qu’il y a de grandes chances qu’elles ne se connaissent pas entre elles (il y a la famille, les collègues, les copains…)
  • l’objet n’est pas renseigné: pire, l’e-mail est passé entre plusieurs mains et aucune d’entre elles n’a daigné donner un titre et effacer les TR: RE: et FW: qui s’accumulent à chaque envoi.
  • les caractères reportés dans le texte sont des traces des passages précédents (à chaque transfert ou réponse, si la personne n’a rien écrit, il n’y a que les traces qui restent…)
  • je ne sais toujours pas le but de l’envoi puisque personne, lors des transferts et réponses, n’a accompagné la pièce jointe d’un petit mot.
  • j’aurai la surprise en ouvrant la pièce jointe, très lourde, dans un format propriétaire et non standard, de voir que finalement c’était une bêtise qu’on voulait me faire partager.

Si vous souhaitez quand même envoyer en pièce jointe le diaporama_tres_lourd.ppt à vos amis, faites comme ceci:

    à:
    CCI: tatajeannine@truc.fr,copainjeanmarc@truc.fr, colleguefrancis@truc.fr
    objet: un diaporama sur les clowns

    Chers amis,

    voici un diaporama sur les clowns qu'on m'a transféré, 
    et que j'ai trouvé drôle.

    J'ai souhaité le partager avec vous. Si vous ne souhaitez pas 
    recevoir des messages amusants de ma part, n'hésitez pas 
    à me le signaler!

    A bientôt

    Micheline Durand

    pièces jointes: diaporama_tres_lourd.ppt (8,56Mo) 

Cet e-mail est correct car:

  • les adresses sont renseignées dans le champs CCI qui cache les autres destinataires
  • l’objet est clair
  • le message précise qu’on peut ne pas aimer et qu’il faut le dire à celui qui envoie
  • il n’y a pas de trace qui traîne ni dans l’objet, ni dans le texte
  • au passage, Micheline précise la source du diaporama: on sait grâce à son message qu’elle l’a reçu de quelqu’un d’autre.

Règle n°1: est-ce vraiment nécessaire?

Réfléchissez-y à deux fois quand vous envoyez des choses futiles et très lourdes: vous encombrez bêtement le réseau d’e-mails, qui à déjà fort à faire avec le spam.

Si vous souhaitez utiliser Internet pour vous amuser et partager des choses rigolotes, les e-mails ne sont pas adaptés.

Tournez-vous vers les réseaux sociaux, qui ont été pensés pour permettre l’échange de texte, de photos, de vidéos, de fichiers, entre cercles de connaissances: Facebook, Famicity, youtube, viadeo…

Faites toutefois attention à bien gérer votre identité numérique sur ces réseaux, mais c’est l’objet d’un autre atelier!

Si vous ne pouvez pas vous passer des e-mails, essayez au moins d’être raisonnable.

Règle n°2 – Doucement avec les pièces jointes!

Comment partager des gros fichiers par e-mail sans saturer les boîtes des copains et le réseau Internet?

L’une des solutions c’est l’hébergement de fichiers externes à votre boîte. Par exemple, pour les diaporama powerpoint, il y a http://www.fichier-ppt.fr/.

Règle n°3 – attention à la désinformation

Une information qui se transfère de boîte en boîte sans savoir où et quand ça à commencé, c’est forcément une information peu crédible.

  • méfiez-vous des chaînes: allez faire un tour sur http://www.hoaxbuster.com pour vérifier si ce mail que vous avez reçu n’est pas une légende urbaine
  • même si c’est vrai, ce n’est pas l’e-mail le vecteur de communication le plus efficace: l’information se transférera des années et des années sans que personne ne se pose la question de savoir si c’est encore vrai.

Règle n°4 – ne nourrissez jamais un troll

Nous avons beaucoup parlé des e-mails, mais vous serez amené un jour à lire ou écrire sur un forum, un blog… et vous croiserez inévitablement des trolls:

  • un troll est un internaute qui va énerver tout le monde car il met les deux pieds dans le plat, il est malpoli, il répond à côté de la plaque.
  • il ne faut jamais le “nourrir”, c’est-à-dire, discuter avec lui, essayer de débattre ou de le raisonner, c’est encore pire.

A retenir

  • Le transfert c’est pas automatique: c’est pas parce qu’on vous envoie 20 diaporamas par jour qu’il faut à votre tour les “faire tourner”.
  • Est-ce que vos destinataires veulent recevoir des diaporamas? ce serait bien de leur demander avant.
  • Est-ce que vos contacts connaissent les règles qu’on vient de voir? Prêchez la bonne parole, expliquez-leur comment utiliser CCI, et refrénez si possible leur boulimie de diaporamas.
  • Dites vous que l’écologie c’est aussi pour Internet: les chaînes, les spams, les diaporamas-à-là-noix, c’est de la pollution numérique.
  • Pour rire: Les diaporamas selon Boulet