Close

Les spams

Les “gentils spams”

C’est une publicité qui arrive dans votre boîte e-mails. C’est la version numérique des prospectus dans votre boîte aux lettres. Elles ne sont pas dangereuses, mais intrusives : on peut en recevoir plusieurs par jour. Souvent, ce sont les enseignes chez qui on a commandé qui nous envoient des publicités : la redoute, la FNAC, etc…

Les “méchants spams”

Ce sont des publicités pour des produits dont l’origine est douteuse : des produits pharmaceutiques, des remèdes « miracles », des logiciels peu chers (piratés la plupart du temps), etc.

Ce sont aussi des tentatives d’arnaque, des faux e-mails destinés à vous infecter. Ces mails sont envoyés par des robots-pirates qui ont volé votre adresse.

On les reconnaît facilement lorsqu’ils sont en anglais, où quand le sujet est explicitement racoleur.

Néanmoins, soyez prudent, les pirates savent s’adapter, et la langue n’est pas un problème pour eux.

Si l’expéditeur ne vous est pas familier, n’ouvrez jamais l’e-mail : ne cédez surtout pas à la curiosité.

Les “spams humains”

Ce sont des e-mails, souvent accompagnés de diaporamas, envoyés par vos amis, qui deviennent très envahissants.

La mauvaise utilisation de l’e-mail par vos amis (souvent dûe à l’ignorance), donne lieu à la circulation de boîte en boîte, de vos adresses e-mails dans les en-tête de message.

Plus vous envoyez et recevez ce genre d’e-mail, plus vous risquez de voir votre boîte polluée par de méchants spams: votre adresse a «fuité».

Par ailleurs, l’utilisation massive et quasi-exclusive de l’e-mail dans un but futile est très mal perçue par les internautes respectant la Netiquette, d’autant plus que les pièces jointes les accompagnant sont très lourdes.

A la Cybercommune, on considère ces e-mails «inutiles» comme des spams: on pollue, sciemment, le réseau, avec des futilités.

La fuite des adresses

Quand vous remplissez un formulaire dans un magasin, on quand vous commandez quelque chose en ligne, ou encore, quand vous envoyez des cartes virtuelles, prenez garde à toujours décocher la mention «je souhaite recevoir des publicités»/«autoriser des tiers à utiliser mon adresse».

Quand on s’inscrit sur un site, il est courant d’être invité à envoyer des invitations à tout son carnet d’adresse: vous donnez à un tiers l’adresse de vos amis, qui, par votre faute, recevront de la publicité. (exemple: Facebook)

Apprenez à utiliser CCI et montrez à vos amis comment faire: la divulgation en clair de votre adresse dans les en-têtes de message , expose celle-ci à la récupération par un robot spammeur (peut-être présent sur l’un des ordinateurs de vos amis, ce qui n’a rien de surprenant, si on considère qu’1 ordinateur sur 4 appartiendrait à un botnet).

Les règles à respecter

  • Avoir 2 boites e-mail : 1 privée, une poubelle.
  • Avoir un filtre antispam (souvent intégré dans les webmails modernes – n’hésitez pas à marquer un mail comme indésirable, pour rendre le filtre, plus performant).
  • Faire attention à la fuite des adresses.
  • Ne jamais ouvrir un spam méchant: il contient surement un script d’infection. De même ne cliquez jamais sur un lien vous invitant à vous désabonner – c’est un leurre.

A retenir

  • 90% des e-mails sont des spams
  • Attention à ne pas polluer le réseau

Le botnet Cutwail est connu pour avoir une taille d’environ 100 000 machines ce qui lui donne une capacité d’environ 10 000 000 de spams par minute. – citation de http://www.malekal.com

Comment empêcher sa boîte de recevoir du spam ?

Il faut éviter au maximum que votre adresse soit récupérée. Malheureusement, pour tout le monde, cela relève de l’exploit surtout si vous vous servez beaucoup de cette adresse.

  1. Créez-vous une seconde adresse qui sera destinée à recevoir du spam (un email sur gmail.com ; yahoo.fr… les sites de création d’e-mail ne manquent pas).
  2. Ce sera votre prête-nom lorsque vous vous inscrirez sur un site Internet (un forum, une liste de diffusion, un site d’e-commerce, etc.). Dès que vous utilisez cette adresse pour vous inscrire sur des sites, votre boîte est condamnée à recevoir du spam.
  3. Utilisez au maximum le champ CCI (copie conforme invisible) pour envoyer des courriers à plusieurs personnes.
  4. Dans le même ordre d’idée : lorsque vous répondez à un mail, ou lorsque vous le transférez, prenez le temps d’effacer le message initial qui se copie automatiquement en réponse s’il n’est pas particulièrement utile, surtout si votre destinataires avait mis beaucoup d’adresses en copie.

C’est plus poli pour celui qui reçoit l’email (il n’a pas des tonnes et des tonnes d’adresses de personnes qu’il ne connaît pas à faire défiler), cela allège le poids de l’email, et c’est plus prudent dans le cas ou un robot spammeur arrive à lire cet email.

  1. Vous trouverez plus d’informations sur le site de la CNIL et de SignalSpam (avec un antispam a télécharger sur leur site) : http://www.signal-spam.fr et http://www.cnil.fr
  2. Vous pouvez utiliser une adresse e-mail jetable: http://www.jetable.org

Ma boîte reçoit du spam, que faire ?

En installant un logiciel dit « antispam », vous n’empêchez pas le spam d’arriver dans votre boîte aux lettres.

En effet, une fois que votre adresse est connue d’un spammeur, vous ne pouvez plus lui empêcher de vous écrire.

L’antispam est là pour vous aider à trier automatiquement les courriers indésirables et les supprimer.

Il doit donc apprendre en permanence quels sont les courriers spams et quels sont les courriers légitimes.

Il n’est pas infaillible et peut se tromper.